bandeau-passer-le-code-icône

L'Épreuve Théorique Moto, décryptage

Jusqu’alors, les candidats désireux de passer leur permis moto passaient le même examen du Code de la route que les automobilistes. Depuis l’entrée en vigueur de la réforme moto en mars 2020, les règles ont changé ! Les futurs motards doivent désormais passer une épreuve spécifique à l’usage d’un deux-roues. Cet examen théorique s’appelle l’ETM pour Épreuve Théorique Moto.

Vous êtes déjà engagé dans une demande de permis (catégories A1 ou A2) et vous avez obtenu le code il y a moins de 5 ans !? Pas de panique ! L’État a prévu une période de transition entre le 1er mars et le 31 décembre 2020 afin que les personnes dans votre cas ne soient pas contraintes de passer l’ETM.

 

Le contenu de l’Épreuve Théorique Moto

L’objectif de la mise en place d’un nouvel examen du Code de la route dédié à la moto étant d’abaisser le nombre d’accidents mortels, l’Épreuve Théorique Moto est véritablement axée sur le phénomène moto.

On va vous demander de montrer que vous connaissez les règles du Code de la route, mais pas seulement ! Vous devrez également démontrer que vous maîtrisez les caractéristiques des autres usagers et que vous savez correctement entretenir un deux-roues. Pour décrocher l’ETM, le motard en herbe que vous êtes devra savoir s’adapter en toutes circonstances, preuve de votre capacité à conduire de façon sûre !

La banque de questions consacrée à l’ETM comprend 600 visuels. Toutes les questions de l’épreuve théorique sont illustrées soit par une vidéo de courte durée, soit par une photo ou image de synthèse. Les points de vue varient (vue aérienne, derrière le guidon ou mixte motard/automobiliste).

Elles balayent les thématiques suivantes :

themes-code-moto

 

La préparation

Pour assurer à l'ETM, il n'y a pas de secret. Révisez, révisez, révisez !

Formez-vous et suivez des cours dans votre moto-école ! 

Afin de vous aider à organiser vos révisions de façon optimale, Codes Rousseau a conçu différents supports d’apprentissage spécifiques à la moto. Le Code Moto reste un incontournable. Si vous préférez la liberté d’un entraînement en ligne, optez pour Pass Rousseau Moto. Dans tous les cas, votre moto-école saura vous orienter vers les bons outils et vous prodiguer les bons conseils !

D’ailleurs, certaines moto-écoles proposent des cours de Code de la route moto en salle. Rien ne vaut les explications d’un professionnel sur les notions les plus complexes notamment ! Aussi, nous vous recommandons vivement de les suivre si votre emploi du temps le permet.

Vous n’avez pas encore choisi votre partenaire de formation pour le permis moto !? Aidez-vous de la plateforme Codes Rousseau pour trouver votre moto-école. Elle recense plus de 1 500 établissements de conduite sur toute la France. Grâce aux avis laissés par les élèves, vous avez la liberté de comparer et la garantie de suivre une formation au permis moto de qualité !

Entraînez-vous en effectuant des séries !

Pour être bien préparé, révisez les règles du Code de la route spécifiques aux deux-roues sur Pass Rousseau Moto. Une interface d’entraînement conçue par des motards pour les motards, disponible H24 et sur tous les terminaux (PC, tablette et smartphone) !

Grâce aux centaines de questions disponibles, vous préparez votre examen dans vos temps libres et à votre rythme. Conformément à l’examen, chaque question comporte de 2 à 4 propositions de réponses. Parmi elles, il y a systématiquement une réponse erronée, donc 1 à 3 réponses sont correctes.

Lorsque le média illustrant la question de code, vous place en condition réelle de conduite, veillez à bien contrôler tous les rétroviseurs et à évaluer mentalement votre distance de sécurité.

 

L’inscription

Vous vous sentez prêt !? Le moment est venu de vous inscrire à l’examen.

Demandez votre identifiant unique NEPH

Pour pouvoir vous présenter à l’examen, vous devez être en possession d’un code NEPH (Numéro d’Enregistrement Préfectoral Harmonisé). Cet identifiant unique comportant 12 chiffres est obligatoire. Il est délivré par la Préfecture et vous sera demandé à différentes étapes de votre permis de conduire.


2 cas de figure pour l’obtenir :

  • Soit vous êtes inscrit dans une moto-école, dans ce cas pas de stress ! C’est l’établissement que vous avez choisi qui va s’en occuper pour vous.
  • Soit vous souhaitez le passer en candidat libre, auquel cas c’est à vous de faire la demande de code NEPH directement sur le site de l’Agence Nationale des Titres Sécurisés.

Choisissez votre centre d’examen 

Depuis 2016, le passage de l’épreuve théorique a été confié à des 6 intervenants privés :

Pour vous inscrire, 2 solutions :

  • Soit vous avez choisi une moto-école et c’est elle qui vous assistera dans cette démarche en vous réservant une place dans le centre d’examen le plus proche.
  • Soit vous faites la démarche vous-même en vous inscrivant en ligne à la session qui vous convient.

Quelle que soit votre situation, sachez que les frais d'inscription pour passer l'ETM s'élèvent à 30 € TTC. Une fois votre inscription validée, une attestation à présenter le jour J vous sera délivrée. Gardez-la précieusement !

 

Le jour de l’examen

Ça peut paraître évident pour certains mais nous préférons rappeler les règles les plus élémentaires. À commencer par la ponctualité ! Le jour de l’examen, prévoyez une marge d’une bonne vingtaine de minutes car l’examinateur ne vous attendra pas si vous vous loupez ! Et munissez-vous de votre carte nationale d’identité ainsi que de votre convocation.

À votre arrivée au centre d’examen, vous devrez laisser toutes vos affaires dans un casier. Vous les récupérerez une fois l’examen terminé. Après vérification de votre identité, l’examinateur vous remettra une tablette ainsi qu’un casque audio. Avant de démarrer, vous devrez indiquer si vous êtes là pour passer l’ETG (Épreuve Théorique Générale soit le Code de la route standard) ou l’épreuve moto, l’ETM. Inutile de loucher sur les réponses de votre voisin car chaque candidat bénéficie d’une série unique.

Le test dure environ 25 minutes. Répondez aux 40 questions posées en endossant le rôle du conducteur de la moto ou celui d’observateur en fonction des différents contextes. 10 questions sur 40 comportent des séquences vidéo. Elles sont systématiquement signalées par un pictogramme. Dernière consigne pour le jour de l’examen : pour répondre correctement, souvenez-vous que vous n’êtes pas considéré comme un conducteur novice !

Voici un exemple de question type :

exemple-question-etm

 

Les résultats 

Une fois la série terminée, vos réponses sont instantanément transmises au Ministère de l’intérieur. Pour obtenir l’ETM, il vous faudra obtenir 35 bonnes réponses minimum sur les 40 questions posées.

Vous ne pourrez pas connaître votre score immédiatement. Vous (et/ou votre moto-école) recevrez vos résultats via votre messagerie habituelle au plus tard le lendemain de l’épreuve. La grille de résultats vous permettra d’identifier en un clin d’œil si vous êtes reçu (mention favorable) ou si vous avez échoué (mention défavorable) mais aussi le nombre de fautes commises par thématique.

Vous avez réussi :

Bravo J ! Gardez précieusement le document précisant votre score car aucune autre preuve d’obtention de l’ETM ne vous sera adressée.

L’Épreuve Théorique Moto a une validité de 5 ans dans la limite de 5 passages de l’examen pratique. Vous bénéficiez de 5 années pour vous présenter au plateau puis à l’épreuve en circulation.

Vous avez échoué :

Nul doute que la prochaine fois sera la bonne ! Ne perdez pas confiance en vous et reprenez vos révisions tranquillement. Pour maximiser vos chances, travaillez tout particulièrement les thématiques sur lesquelles vous avez commis le plus d’erreurs.

 

Pour aller plus loin

5 formations au
PERMIS à GAGNER
sur Messenger

Je participe !
TOP