Bandeau permis moto

Mon grand rêve,
Le permis moto

Un p'tit effort et bientôt le permis sur un plateau. Ciao les dimanches déprime !

Le permis moto

Choisissez la situation correspondant à votre projet !

Catégories de véhicules 

 

A2

La catégorie A2 du permis moto permet de conduire les véhicules suivants :

  • Motos avec ou sans side-car, dont la puissance maximum est de 35 kW (47 Ch) et dont le rapport puissance/poids n'excède pas 0,2 kW/kg.
  • Tricycles à moteur (3 roues) d’une puissance maximale ne dépassant pas 15 kW (20 Ch).

Attention, la puissance ne peut résulter du bridage d’un véhicule développant plus de 70 kW.

Depuis le 15 avril 2016, les motos équipées d’un ABS (système de freinage antiblocage de roues) et disposant d’un certificat conforme aux normes européennes ne sont plus limitées en puissance sur le territoire français. Pour les autres motos ne répondant pas à ces critères, la puissance reste limitée à 73.6 kW soit 100 Ch. La puissance maximale correspond au débit d’énergie le plus important délivré par le moteur.

Le rapport puissance/poids exprimé en Ch/kg (ou en kW/kg) se calcule en divisant la puissance maximale (kW) délivrée par le moteur par le poids (kg) de la moto. Plus ce rapport puissance/poids est élevé, plus la moto est performante.

Les conditions d’accès au permis moto 

  • Avoir 16 ans minimum pour s'inscrire à l'auto-école et passer l'examen théorique moto (ETM)
  • Posséder l’ASSR 2 ou l’ASR si vous êtes né à partir du 1er janvier 1988 et que c’est la 1ère catégorie de permis que vous passez
  • Avoir 18 ans minimum pour se présenter à l'épreuve pratique
  • Avoir réussi l'ETM depuis moins de 5 ans au passage de l’examen pratique
  • Avoir fait 20 heures de leçons minimum au passage de l’examen pratique (15 heures si vous avez déjà le permis A1)

La formation au permis moto catégorie A2 
 

Période de transition : l’État a prévu une période de transition entre le 1er mars et le 31 décembre 2020. Concrètement, les candidats d’ores et déjà engagés dans une demande de permis A2 et titulaires de l’ETG (depuis moins de 5 ans), ne seront pas contraints de passer l’ETM (à condition que l'ETG reste valable pendant cette période de transition).


L’apprentissage dans une moto-école

Pour préparer votre permis moto A2, rien ne vaut une bonne moto-école ! Des professionnels de l’enseignement de la conduite diplômés et qualifiés vous y apporteront les connaissances essentielles et vous aideront dans toutes les démarches administratives (préparation du dossier, inscription aux examens, etc).

Partenaire des auto-écoles depuis plus de 80 ans, Codes Rousseau a mis au point un outil dédié à l'élève qui répertorie les meilleures moto-écoles par ville. Allez-y ! Vous y trouverez des avis d’anciens candidats au permis et pourrez filtrer celles qui proposent la formation au permis moto. Le p'tit plus de la plateforme : courant avril, vous pourrez acheter un accès au code en ligne moto pour ne pas perdre une seconde dans vos révisions de l’examen théorique (ces accès sont déjà disponibles en contactant directement les moto-écoles référencées).


L’évaluation de départ

Une évaluation de départ, obligatoire, doit avoir lieu préalablement à la formation.

Il s'agit pour la moto-école d'évaluer le volume d'heures prévisionnel de votre formation en fonction de vos connaissances théoriques et de vos aptitudes pratiques. Mais cela reste une estimation ! Le nombre d’heures pourra varier en fonction de votre implication, de la régularité de votre travail et de votre rythme d’apprentissage.

Le nombre d'heures de leçons ne pourra pas être inférieur à 20 dont 8 heures hors circulation (plateau) et 12 heures en circulation. Il s'agit d'un minimum réglementaire.

Une exception cependant : si vous êtes déjà titulaire du permis moto catégorie A1, le minimum réglementaire passe à 15 heures (5 heures de plateau et 10 heures de circulation).


La formation théorique préalable au passage du permis moto catégorie A2

Vous devez avoir 16 ans minimum pour passer le code pour le permis A2. Cependant, l’épreuve n’est plus semblable à celle du permis voiture. Depuis le 1er mars 2020, l’épreuve théorique est spécifique aux deux-roues et vous devez passer l’examen même si vous avez réussi l’ETG (Épreuve Théorique Générale) moins de 5 ans avant le passage de l’examen pratique moto.

Le nouvel examen du code moto, baptisé ETM pour « Épreuve Théorique Moto », comporte une base inédite de questions axées autour de 9 thèmes :

  1. Les dispositions légales en matière de circulation routière ;
  2. Le conducteur ;
  3. La route ;
  4. Les autres usagers de la route ;
  5. La réglementation générale ;
  6. Les éléments mécaniques liés à la sécurité ;
  7. Les équipements de protection et autres éléments de sécurité des véhicules ;
  8. Les règles d’utilisation du véhicule en relation avec le respect de l’environnement ;
  9. Et enfin, les premiers secours.

La Sécurité Routière propose sur son site quelques questions pour vous entraîner. Allez jeter un œil !

 

L’Épreuve Théorique Moto (examen du Code de la route dédié à la moto)
 

Période de transition : l’État a prévu une période de transition entre le 1er mars et le 31 décembre 2020. Concrètement, les candidats d’ores et déjà engagés dans une demande de permis  A2 et titulaires de l’ETG (depuis moins de 5 ans), ne seront pas contraints de passer l’ETM (à condition que l'ETG reste valable pendant cette période de transition).


L’inscription à l’ETM

Tout comme pour passer l’ETG, l’ETM se déroulera dans un centre d’examen agréé tenu par l’un des six opérateurs privés (Bureau Veritas, Dekra, la Poste, Pearson Vue, SGS et Exa Code). Pas de changement côté tarif non plus. L’inscription à l’Épreuve Théorique Moto vous coûtera 30 € TTC.
 

L’examen et les résultats

Le jour J, vous devrez indiquer si vous souhaitez passer l’ETG ou l’ETM avant le lancement de la série. À l’instar du code auto, l’épreuve moto comporte 40 questions dont 10 questions en vidéo. Pour obtenir l’ETM, vous devrez donner un minimum de 35 bonnes réponses sur les 40 questions posées.


La validité de l’ETM

Une fois décroché, le Code de la route moto restera valable 5 ans dans la limite de 5 passages de l’examen pratique (une dispense sera aménagée entre les catégories A1 et A2 uniquement).

 

La formation pratique au permis moto catégorie A2


Vous pourrez commencer les leçons de conduite avant l'obtention de l'ETM. Durant votre formation, le livret d'apprentissage vous permettra de jauger votre progression.

La partie pratique consiste à suivre un programme axé sur quatre compétences qu'un motard doit acquérir pour tendre vers une conduite responsable.

  • Maîtriser le maniement de la moto à vitesse réduite et à vitesse plus élevée, hors circulation
  • Appréhender la route et circuler dans des conditions normales
  • Circuler dans des conditions difficiles et partager la route avec les autres usagers
  • Pratiquer une conduite autonome, sûre et économique

Chaque compétence est elle-même divisée en objectifs.

À l’issue de votre formation, votre enseignant décidera de vous présenter à l'examen pratique. Cet examen comprend une épreuve « hors circulation » et une épreuve « en circulation ».

Bandeau guide

Vous cherchez le chemin de la réussite au permis de conduire ?
Suivez le guide.

J'y vais !

L'examen du permis moto A2
 

L’épreuve hors circulation

Période de transition : l’État a prévu une période de transition entre le 1er mars et le 31 décembre 2020. Concrètement, les candidats au permis moto ayant d’ores et déjà réussi l’épreuve pratique hors circulation avant le 1er mars 2020, ne seront pas contraints de repasser cet examen. Ils pourront directement se présenter à l’épreuve en circulation.

 

Depuis le 1er mars 2020, l’interrogation orale ainsi que les vérifications sur la moto sont intégrées à l’Épreuve Théorique Moto. La durée du plateau s'est raccourcie (environ 10 minutes par candidat contre 15 avant la réforme moto).  Attention, vous devez désormais effectuer le parcours hors circulation d’une seule traite en enchaînant tous les exercices. Pas de panique en cas de faux départ ! Vous avez droit à un second essai.

L'épreuve hors circulation comporte les exercices suivants :

  • Le déplacement de la moto sans l’aide du moteur (vous devez débéquiller la moto puis la déplacer en marche avant et arrière).
  • La maîtrise de la moto à allure réduite sans passager (pour obtenir A à cette étape chronométrée vous devrez réaliser un temps supérieur ou égal à 16‘’).
  • Le freinage (une fois la vitesse minimale de 50 km/h atteinte avec une marge de + ou - 5 km/h pour la catégorie A1, il vous faudra effectuer un freinage pour vous arrêter dans une zone définie et différente selon que la piste est sèche ou humide).
  • La maîtrise de la moto à allure réduite avec passager.
  • Le slalom et l’évitement (pour la remontée en slalom vous devrez rouler à 40 km/h minimum avec une marge de + ou - 5 km/h pour la catégorie A1, 50 km/h pour aborder l’évitement au retour avec une marge de 5 km/h pour les deux catégories. La grande nouveauté réside dans la prise en compte du gabarit scooter lors de la phase d’évitement).

La nouvelle grille de notation

Il est toujours plus facile de réussir un examen lorsqu’on connaît précisément les critères d’évaluation ! Voici la nouvelle grille de notation utilisée lors de l’épreuve hors circulation depuis le 1er mars 2020 :

moto-nouvelle-grille-notation-plateau

Chacune des épreuves est notée séparément. Les notes vont de A (niveau bon) à C (niveau insuffisant). L'épreuve "sans moteur" est notée A ou B et n'est pas éliminatoire. Dans toutes les autres épreuves, la note C est éliminatoire.

Pour être admis à l'épreuve "hors circulation", vous devrez obtenir la note A ou B.

La note C obtenue aux deux essais est éliminatoire. La chute, elle, entraîne la notation C et l'interruption de l'examen sauf si elle intervient au moment du déplacement de la moto sans l'aide du moteur.

Vous devez réussir l’épreuve hors circulation pour passer l’épreuve en circulation. Une fois obtenue, l'épreuve hors circulation est valable 3 ans dans la limite de 5 passages circulation.

L'épreuve en circulation sur la voie publique

Avec la réforme moto, la durée du plateau a été réduite au profit de l’examen en circulation. La durée de ce test est de 40 minutes (35 minutes de conduite effective dont environ 5 minutes de conduite autonome).

L'examen en circulation a pour but d'évaluer votre capacité à vous déplacer en toute sécurité, sans gêner les autres, ni les surprendre.

L'examinateur et votre formateur vous suivent en voiture. Les indications de direction sont données au moyen de la liaison radio.

Dans la mesure du possible, l’épreuve en circulation a lieu sur des itinéraires variés (ville, route, autoroute). Pour évaluer le niveau d’autonomie de votre conduite, on vous demandera de suivre un itinéraire balisé par des panneaux.


Pour obtenir le permis moto, vous devrez posséder 5 compétences dont 3 majeures :

  • Connaître et maîtriser son véhicule (savoir s'équiper et s'installer, savoir se positionner sur le véhicule en circulation, connaître et utiliser les commandes).
  • Appréhender la route (prendre l'information soit contrôler régulièrement l'environnement, adapter son allure aux circonstances, appliquer l'ensemble des règles qui régissent le Code de la route).
  • Partager la route avec les autres usagers (communiquer avec les autres usagers à l'aide des feux, avertisseurs et codes universels, partager la chaussée en adoptant la trajectoire de sécurité ci-dessous notamment, maintenir les espaces de sécurité).

La trajectoire de sécurité

En proposant une approche différente de la conduite, la trajectoire de sécurité a pour objectif de diminuer le nombre de motards tués sur les routes. Elle figure parmi les changements significatifs souhaités par le ministère de l’Intérieur. Comme le montre le schéma ci-dessous, cette méthode consiste à adapter son allure avant de prendre une courbe, de se positionner à droite ou à gauche selon le sens du virage, de maintenir son allure dans la courbe pour se replacer normalement en sortie de virage.

moto-trajectoire-securite

Pour obtenir le permis moto, vous devrez également posséder 2 compétences transversales :

  • La courtoisie (soit la capacité à interagir et avoir une attitude préventive à l'égard des autres usagers)
  • L'autonomie et la conscience du risque (soit l'aptitude à analyser et réagir efficacement à une situation et la capacité de conduire de façon sûre et autonome).
     

La grille d’évaluation

Il est toujours plus facile de réussir un examen lorsqu’on connaît précisément les critères d’évaluation ! La grille d’évaluation ci-dessous est celle utilisée par l’inspecteur pendant l’épreuve en circulation. Depuis le 1er mars 2020, vous devez obtenir au minimum 21 points sur 27 pour décrocher la carte rose.

grille-eval-moto
Permis moto tableau mobile

Attention : Toute action, non-action ou tout comportement dangereux du candidat le plaçant, lui ou les autres usagers, dans une situation où la sécurité dépendrait essentiellement des réactions des autres, constitue une erreur éliminatoire.

De même, le non-respect du Code de la route (franchissement d’une ligne continue, circulation en sens interdit, non-respect des priorités...) est également éliminatoire.

Les résultats

À l'issue de l'épreuve pratique, l'inspecteur ne communique pas le résultat directement. Vous recevrez, par voie postale, le certificat d'examen du permis de conduire (CEPC). Autre option : le téléchargement via le formulaire disponible sur le site de la Sécurité Routière.

Dans tous les cas, il vous faudra patienter 48 heures après le passage de l'examen (week-end et jours fériés non inclus) avant de connaître son dénouement.

Que vous ayez réussi ou échoué, vous devrez attendre deux jours minimum (date à date) pour vous présenter à l'épreuve.

  • Si vous réussissez : Bravo !

Le document CEPC comportant la mention FAVORABLE est valable 4 mois et constitue votre titre de conduite en attendant la délivrance du permis de conduire définitif.

En cas de contrôle des forces de l'ordre, ce certificat peut être présenté, accompagné d’une pièce d’identité, en version papier ou directement sur un smartphone ou une tablette.

Pour suivre la fabrication de votre permis, rendez-vous sur le site de l’ANTS.

Attention : le titre provisoire ne permet pas de conduire à l'étranger.

Le permis de conduire de la catégorie A2 est valide pendant 15 ans. Cette validité est indiquée sur le permis définitif.

  • Si vous échouez :

La mention « INSUFFISANT » est indiquée en bas de votre bilan de compétences. Les raisons de votre échec et des pistes d’amélioration sont indiquées dans le document. Utilisez ces éléments pour vos prochaines leçons, demandez conseil à votre formateur et tirez-en tout le bénéfice !

Attention : La réussite au code vous permet de passer 5 fois les épreuves pratiques, dans un délai maximum de 5 ans. Une épreuve pratique est comptabilisée à chaque échec à l'épreuve hors circulation et à l'épreuve en circulation.

Pour aller plus loin

5 formations au
PERMIS à GAGNER
sur Messenger

Je participe !
TOP