bandeau-permis-voiture permis b-fond-2

Mon idée fixe,
Le permis voiture

Un p'tit créneau et hop c'est parti ! Cette année c'est moi qui emmène les potes au bord de la mer.

Le permis voiture

Choisissez la situation correspondant à votre projet !

Catégories de véhicules :

 

Permis B

Le permis voiture ou permis B est le permis de conduire le plus couramment passé et vous permet évidemment de conduire une voiture. Jusque-là, tout le monde suit !

Mais que disent exactement les textes ?

  • Avec le permis B seul, vous pourrez conduire les véhicules automobiles dont le PTAC est inférieur ou égal à 3.5 tonnes, de 8 passagers maximum (conducteur non compris), le PTAC étant le poids total en charge du véhicule, c’est-à-dire le poids maximal autorisé, ou encore le poids du véhicule et de ce qu’il transporte (personnes, marchandises, etc.).
  • Sachez que la plupart des camping-cars ont un PTAC inférieur ou égal à 3.5 tonnes et peuvent donc se conduire avec un simple permis B.
  • Vous pourrez également atteler à votre véhicule une remorque dont le PTAC est inférieur ou égal à 750 kg.
  • Pour les remorques et caravanes de plus de 750 kg, le permis B suffit toujours sous réserve que la somme des PTAC de l'ensemble (cumul du véhicule tracteur et de la remorque) ne dépasse pas 3 500 kg.
  • Le permis B permet également de conduire un véhicule agricole ou forestier dont la vitesse ne dépasse pas 40 km/h.

Les conditions d’accès au permis B en formation traditionnelle

  • 17 ans minimum à l’inscription
  • 18 ans minimum au passage de l’examen
  • Avoir obtenu l’ASSR 2 ou l’ASR si vous êtes né à partir du 1er janvier 1988 et que c’est la 1ère catégorie de permis que vous passez
  • Le code depuis moins de 5 ans au passage de l’examen
  • 20 heures de leçons de conduite minimum au passage de l’examen

La formation classique au permis voiture

 

L’apprentissage à l’auto-école

Pour bénéficier d’une formation sérieuse, rien ne vaut une bonne auto-école ! Des professionnels de l’enseignement de la conduite diplômés et qualifiés vous y apporteront les connaissances essentielles et vous aideront dans toutes les démarches administratives (préparation du dossier, inscription aux examens, etc).

Mais choisir son école de conduite n’est pas forcément évident. N’hésitez pas à consulter notre page conseil Choisir son auto-école pour poser les bonnes questions.

Partenaire des auto-écoles depuis plus de 80 ans, Codes Rousseau a mis au point un outil dédié à l'élève qui répertorie les meilleures auto-écoles par ville. Allez-y ! Vous y trouverez des avis d’anciens candidats ainsi que toutes les informations indispensables sur la formation au permis de conduire. Le p'tit plus de la plateforme : un accès au code en ligne pour ne pas perdre une seconde dans vos révisions du Code de la route.

JE FAIS UN TEST GRATUIT    JE M’INSCRIS AU CODE EN LIGNE

L’évaluation de départ

Une évaluation de départ, obligatoire, doit avoir lieu préalablement à la formation.

Il s'agit pour l'auto-école d'évaluer le volume d'heures prévisionnel de votre formation pratique en fonction de vos connaissances théoriques et de vos aptitudes pratiques. Mais cela reste une estimation ! Le nombre d’heures pourra varier en fonction de votre implication, de la régularité de votre travail et de votre rythme d’apprentissage.

Le nombre d'heures de leçons de conduite ne pourra pas être inférieur à 20. Il s'agit d'un minimum réglementaire. Le volume moyen généralement constaté en formation traditionnelle se situe autour de 35 heures.

Cette évaluation peut avoir lieu de trois façons :

  • En voiture : le formateur vous questionne et vous fait réaliser des exercices pratiques pour apprécier vos aptitudes. Il peut également utiliser l’application MyEval de Codes Rousseau : il s’aidera alors de 6 exercices sur tablette pour tester vos facultés plus difficiles à mesurer en voiture.
  • Sur simulateur : Installé à la place du conducteur, au volant du simulateur OSCAR, vous allez être accompagné dans les différentes étapes de l’évaluation par des QCM et des analyses d’aptitudes pratiques en position arrêtée ou en circulation.
  • Sur ordinateur ou tablette : le logiciel Easyévaluation de Codes Rousseau permet de tester en 20 exercices les 12 facultés cognitives propres à la conduite pour évaluer scientifiquement vos aptitudes.

 

La formation théorique préalable au passage du permis voiture

L’épreuve du code de la route ou Epreuve Théorique Générale (E.T.G.) n’est pas une simple interrogation sur la signalisation et les règles de conduite mais vise à aiguiser la prise de conscience des risques en conduisant. Vous devrez analyser les situations de conduite pour mieux adapter votre comportement sur la route.

Il n’y a pas d'obligation minimum en termes de volume horaire pour la formation théorique, et vous pourrez commencer à suivre des cours théoriques dès votre inscription à l'auto-école.

Pour rappel, vous devez avoir 17 ans pour passer le code en formation classique. Pour tout connaître de la préparation et de l’examen du code de la route, consultez notre page dédiée au code de la route.

 

Place à la conduite avec la formation pratique au permis de conduire !

Vous pourrez commencer les leçons de conduite avant l'obtention du code. Durant votre formation, le livret d'apprentissage, obligatoire, vous permettra de jauger votre progression.

La partie pratique consiste à suivre un programme axé sur quatre compétences qu’un conducteur responsable doit acquérir pour ne pas mettre sa sécurité et celle des autres en danger :

  • Maîtriser le maniement du véhicule dans un trafic faible ou nul
  • Appréhender la route et circuler dans des conditions normales
  • Circuler dans des conditions difficiles et partager la route avec les autres usagers
  • Pratiquer une conduite autonome, sûre et économique

Chaque compétence est elle-même divisée en objectifs et en sous-objectifs.

Des cours théoriques et pratiques, collectifs ou individuels, vous aideront à atteindre les objectifs définis et à personnaliser votre progression. Votre formateur sera à vos côtés pour vous guider et vous conseiller.

C'est seulement au terme de votre apprentissage, lorsque l’ensemble des compétences requises sera validé, que votre formateur pourra vous présenter à l'examen pratique.

Bandeau guide

Vous cherchez le chemin de la réussite au permis de conduire ?
Suivez le guide.

J'y vais !

L’examen du permis de conduire

 

Le déroulement de l’épreuve

Il est toujours plus facile de réussir un examen lorsqu’on connaît précisément les critères d’évaluation ! La grille d’évaluation ci-dessous est celle utilisée par l’inspecteur pendant l’épreuve pratique. Pour être reçu, vous devrez obtenir au minimum 20 points sur 31 et ne pas commettre de faute éliminatoire.

grille d'evaluationB
grille d'evaluationB_mob

Lors de l'examen, vous devrez démontrer à l’inspecteur que vous avez acquis l'expérience nécessaire pour conduire seul sans mettre en danger votre sécurité et celle des autres.

La durée totale de l'épreuve est d'environ 32 minutes dont au moins 25 minutes de conduite effective. N’oubliez pas votre pièce d'identité en cours de validité ou périmée depuis moins de 2 ans !

Pendant l’examen, vous allez devoir :

  • Réaliser un parcours empruntant des voies à caractère urbain, routier et/ou autoroutier
  • Suivre un itinéraire ou vous rendre vers une destination préalablement établie, en vous guidant de manière autonome, pendant une durée globale d’environ cinq minutes
  • Réaliser deux manœuvres différentes, dont une au moins en marche arrière et une à l’initiative de l’inspecteur
  • Procéder à la vérification d’un élément technique à l’intérieur ou à l’extérieur du véhicule, répondre à une question en lien avec la sécurité routière et à une question portant sur les notions élémentaires de premiers secours
  • Appliquer les règles du code de la route, notamment les limitations de vitesse s’appliquant aux élèves conducteurs
  • Adapter votre conduite dans un souci d’économie de carburant et de limitation de rejet de gaz à effet de serre
  • Et faire preuve de courtoisie envers les autres usagers, et notamment les plus vulnérables.

Vous pouvez être éliminé dans deux cas : vous n’avez pas assuré la sécurité ou vous avez commis une infraction.

Les résultats

À l'issue de l'épreuve pratique, l'inspecteur ne communique pas le résultat directement. Vous recevrez, par voie postale, le certificat d'examen du permis de conduire (CEPC). Autre option : le téléchargement via le formulaire disponible sur le site de la Sécurité Routière.

Dans tous les cas, il vous faudra patienter 48 heures après le passage de l'examen (week-end et jours fériés non inclus) avant de connaître son dénouement.

  • Si vous réussissez : Bravo !

Le document CEPC comportant la mention FAVORABLE est valable 4 mois et constitue votre titre de conduite en attendant la délivrance du permis de conduire définitif.

En cas de contrôle des forces de l'ordre, ce certificat peut être présenté, accompagné d’une pièce d’identité, en version papier ou directement sur un smartphone ou une tablette.

Pour suivre la fabrication de votre permis, rendez-vous sur le site de l’ANTS.

Votre permis est un permis probatoire doté d’un capital initial de 6 points (sur 12). Vous récupérerez 2 points par an pendant les 3 ans de la période probatoire.

Sachez que courant 2019, l’État va mettre en place un nouveau dispositif pour diminuer le délai probatoire. A condition de suivre une formation complémentaire d'une journée, les nouveaux conducteurs pourront obtenir leurs 12 points plus rapidement ! Pour + d’infos, consultez la rubrique « Médias » du site de la Sécurité Routière.

Attention : le titre provisoire ne permet pas de conduire à l'étranger.

Durant cette période, vous pouvez malheureusement perdre des points. Soyez prudent : si vous perdez plus de 3 points sans que le solde de vos points soit nul, vous devrez obligatoirement suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière dans les 4 mois qui suivent la réception du courrier recommandé.

  • Si vous échouez :

La mention « INSUFFISANT » est indiquée en bas de votre bilan de compétences. Les raisons de votre échec et des pistes d’amélioration sont indiquées dans le document. Utilisez ces éléments pour vos prochaines leçons, demandez conseil à votre formateur et apprenez à mieux gérer votre stress.

Vous pourrez vous représenter à l'examen dans un délai minimum de 7 jours.

Attention : après 5 épreuves pratiques sans réussite, vous devrez repasser l'épreuve du code de la route.

Pour aller plus loin
TOP