fond-degrader
Conseils moto

Comment éviter le vol de moto ou de scooter ?

Mise à jour le 15/01/2021

Les statistiques de vol de motos et scooters parlent d’elles-mêmes… En France, un deux-roues est dérobé toutes les 10 minutes environ, sachant que les scooters 125 cm3 et les motos représentent la moitié des sinistres déclarés. Quand on vient d’investir une bonne partie de ses économies pour s’acheter le deux-roues de ses rêves, voilà qui fait réfléchir… Heureusement des solutions existent ! Si vous suivez quelques règles de bon sens, il y a de fortes chances pour que vous passiez à côté de cette pénible expérience. Codes Rousseau vous dévoile 8 conseils pratiques pour dissuader les voleurs de lorgner d’un peu trop près votre toute nouvelle machine.

 

1 - Pour vous prémunir du risque de vol, commencez par choisir le bon modèle

Certains types de deux-roues sont plus volés que d’autres, c’est un fait. Si vous habitez en agglomération et que vous comptez garer votre engin dans la rue, privilégiez, dans la mesure du possible (on sait combien c’est un achat coup de cœur ;), les modèles qui ne figurent pas au top 10 des deux-roues les plus raflésCe serait dommage d’être victime d’un vol sans même en avoir profité.

 

2 - Après l'achat, n'oubliez pas de faire graver votre deux-roues

Cette étape reste fortement recommandée, en particulier pour les scooters 50 cm3 très sujets au vol. À moindre coût (comptez entre 50 et 100 €), le gravage du numéro de série sur les éléments principaux du deux-roues (soit la carrosserie, la fourche, les roues, le moteur, le pot et le réservoir) demeure dissuasif. Ne faites pas l’impasse sur le gravage, vous pourriez le regretter amèrement en cas de vol !

 

3 - Équipez-vous d'un antivol performant

Hormis l’utilisation unique d’un bloque disque, la plupart des systèmes d’antivols, type U ou chaîne conçus par des marques professionnelles, ont prouvé leur efficacité anti-vol. Pour vous prémunir du risque de vol, vous devez systématiser leur utilisation en toutes circonstances (même en cas de stationnement de courte durée ou dans un box protégé). Sachez néanmoins que ce système ne fera que ralentir le malfrat car aujourd’hui - on n’aime pas casser le moral de nos motards mais on se doit d’être honnête avec vous -, aucun antivol n’est infaillible, aucun dispositif ne résiste aux malfaiteurs déterminés à s’emparer d’une moto ou d’un scooter !

 

4 - Arrimez votre antivol à un point solide et fixe

Au-delà de la qualité de l’antivol dont vous disposez, il est essentiel de vous en servir de façon optimale. Pour attacher votre deux-roues, reliez le cadre ou la fourche à un point solide et fixe comme un arceau moto conçu spécialement pour le stationnement de deux-roues ou un panneau de signalisation par exemple. Ces éléments du mobilier urbain bénéficient généralement d’un solide ancrage au sol. Enfin, ne laissez pas votre cadenas à même le sol et dissimulez au maximum la serrure pour éviter de faciliter le travail des voleurs.


5 - Pour éviter le vol, ne garez pas votre moto n'importe où

C’est du bon sens et pourtant dans nos vies à 100 à l’heure, il arrive que ce paramètre passe à la trappe ! Le lieu de stationnement peut également constituer un obstacle au vol. En effet, agir dans une rue passante sera toujours plus risqué pour le voleur. De la même manière, qu’un endroit exigu complique l’accès en utilitaire. Vous nous suivez !? Restez vigilant chaque fois que vous garez votre deux-roues. Préférez les lieux de passage (sans toutefois gêner les piétons) aux ruelles désertes et sombres. Et si vous stationnez votre moto à l’extérieur, trouvez un endroit éloigné de la voie de circulation et difficile d’accès pour un utilitaire. Comme pour les recommandations pour prévenir le vol de voiture, il faut éviter de mettre en avant des objets de valeur à la vue du grand public.

6 - Multipliez les dispositifs antivol

Un simple verrou ne suffit pas toujours, l’alarme constitue le moyen de protection idéal à un antivol mécanique tel qu’un U ou une chaîne. En outre, certains dispositifs bloque disque disposent d’un système d’alarme intégrée. Comme vous l’avez compris, en protégeant votre deux-roues par plusieurs dispositifs antivol, vous rendez la tâche encore plus compliquée aux personnes mal intentionnées et ainsi mieux prévenir un voleur de dérober votre moto…


7 - Bloquez la direction de votre moto ou de votre scooter

Avec les nouvelles normes de construction, le blocage de direction est redevenu un frein non-négligeable pour empêcher un vol de deux-roues motorisé. Sur certains modèles, il rend même inopérante la direction après une tentative d’effraction. Pensez-y !

8 - Pour dissuader les voleurs, déplacez régulièrement votre deux-roues

Si vous avez négligé votre cylindrée ces derniers temps et qu’elle paraît sale et peu entretenue, vous êtes particulièrement concerné par cet ultime conseil. La durée de vie d’une machine qui paraît laissée à l’abandon est très courte. Sans compter les risques de vandalisme... Votre deux-roues ne doit jamais donner l’impression qu’il est abandonné. Si vous manquez de temps pour le nettoyer, changez au moins d’emplacement régulièrement !

Il est également important de renseigner auprès de votre assurance deux roues si vous avez souscrit à une garantie contre le vol de votre véhicule et comment vous êtes couvert en cas de sinistre. Cela vous permettra de mieux connaitre les démarches si vous devez déclarer un vol (déclaration de vol auprès de votre assureur, comment porter plainte pour vol dans votre commissariat, montant des indemnisations…)

 

Pour aller plus loin
TOP