fond-degrader
choisir-auto-ecole

La conduite supervisée, mode d'emploi

Peu connue par les apprenants, la conduite supervisée a pourtant tout pour plaire !
 À commencer par son prix souvent moins élevé qu’une formation traditionnelle. Qu’est-ce que la conduite supervisée ? Qui peut en bénéficier ? Qu’est-ce qui la différencie de sa petite sœur la conduite accompagnée ? Codes Rousseau revient sur l’essentiel pour vous aider à choisir la formule qui vous correspond le mieux !

 

Qu’est-ce que la conduite supervisée ?


La conduite supervisée fait partie des différents modes d’apprentissage de la conduite automobile. Elle s’inscrit en complément d’une formation initiale et s’adresse aux candidats de plus de 18 ans affiliés à une auto-école.

Cette formule se rapproche de la conduite accompagnée dans la mesure où elle s’effectue en présence d’un accompagnateur.

La conduite supervisée permet à l’apprenant de pratiquer la conduite en conditions réelles sans toutefois avoir à payer des leçons. En cela, ce type de formation constitue un bon moyen de réduire le prix du permis !

 

Qui peut suivre une formation en conduite supervisée ?


Les conditions d’accès au permis B en conduite supervisée sont les suivantes :

  • Être âgé de 18 ans ;
  • Posséder le code depuis moins de 5 ans ;
  • Avoir obtenu l’accord de l’assureur quant au choix de l’accompagnateur et souscrit une extension de garantie pour couvrir le véhicule utilisé pendant la conduite supervisée ;
  • Enfin, selon la situation, avoir suivi une formation pratique de 20 heures minimum + évaluation favorable ou être en possession d’une autorisation de conduire en conduite supervisée (en cas d’échec à l’examen pratique).

Comment se déroule la conduite supervisée ?

 

  1. ​​​Le choix de l’accompagnateur 

    La conduite supervisée est conditionnée par le choix d’un proche expérimenté qui vous accompagnera tout au long de votre apprentissage de la conduite. Pour maximiser vos chances de réussite, il paraît essentiel de choisir une personne bienveillante, expérimentée et avec laquelle vous vous sentez à l’aise. Vous n’êtes pas obligé de choisir votre daron hein, respirez ;) !
     
  2. Le rendez-vous préalable en voiture auto-école

    En préambule à la conduite supervisée, vous et votre futur accompagnateur devrez assister à un rendez-vous préalable.
    Cette entrevue obligatoire est un moment d’échange durant lequel le formateur vous livrera des conseils ainsi qu’un guide. Ce rendez-vous dure deux heures minimum et s’effectue en voiture auto-école.
     
  3. La phase de conduite supervisée 

    Varier les situations de conduite
    (dans l’obscurité, à la ville, à la campagne, par mauvais temps, etc.) représente un bon moyen de progresser et gagner en confiance rapidement.
    La conduite supervisée offre une belle liberté, profitez-en !
     
  4. L’examen du permis de conduire

    L’examen du permis B en conduite supervisée se déroule de la même manière que pour la filière traditionnelle.
    En consultant la page consacrée au déroulement de l’épreuve du permis voiture, vous saurez tout !

 

Quelle est la différence entre la conduite supervisée et la conduite accompagnée ?

  • Pour entreprendre un parcours en conduite supervisée, vous devez être âgé de 18 ans contre 15 ans en conduite accompagnée ;
     
  • Contrairement à la conduite accompagnée, la conduite supervisée ne débouche pas sur la réduction de la durée probatoire du permis de conduire. Cette phase dure donc 3 ans avec l’obtention de 2 points par an (patience, patience… ;)) ;
     
  • La conduite supervisée n’est pas soumise à un kilométrage minimum (vs 3 000 km en conduite accompagnée).

 

Pour aller plus loin

5 formations au
PERMIS à GAGNER
sur Messenger

Je participe !
TOP