fond-degrader
Illu conseils série code

Les règles de stationnement dans le Code de la route

Sur la route, les règles en matière de stationnement (et d’arrêt) sont symbolisées par des panneaux ainsi qu’un marquage au sol particulier qu’il est indispensable de maîtriser. Après un passage en revue de la signalisation routière, Codes Rousseau vous aide à identifier les situations à risque pour garer votre véhicule en toute sécurité, en ville comme sur route. Parce que ce serait quand même dommage de retrouver votre bolide à la fourrière, non !?


La signalisation routière associée aux règles de stationnement

Impossible d’aborder ce thème du Code de la route sans aborder les principaux panneaux et le marquage au sol propre à l’arrêt ou au stationnement.

1. Le panneau Arrêt et stationnement interdits : ce panneau indique qu’il est interdit de s’arrêter et de stationner. En général, ce panneau est assorti d’une bande jaune continue au sol qui matérialise la zone d’interdiction.

Panneau arrêt et stationnement interdits

 

2. panneau Stationnement interdit : à l’instar du panneau précédent, celui-ci interdit le stationnement mais autorise un arrêt temporaire du véhicule. Une ligne jaune discontinue accompagne la signalisation.

Panneau stationnement interdit

 

3. Le panneau de stationnement unilatéral à alternance semi-mensuelle : la présence de ce panneau signalise que le stationnement change de côté tous les 15 jours. Il demande un temps de réflexion à l’usager qui doit s’assurer de garer sa voiture au bon endroit en fonction du jour du mois !

Panneau stationnement alterné

Exemple de panneau de stationnement à alternance semi-mensuelle à alternance semi-mensuelle :
interdiction de stationner du côté de la rue où il est implanté de 1er au 15 du mois.

JE FAIS UN TEST GRATUIT    JE M’INSCRIS AU CODE EN LIGNE
 

Soyez attentif aux panonceaux car leur usage est courant pour spécifier les règles du Code de la route en matière de stationnement à la ville comme à la campagne. Pour rappel, un panonceau est fixé sous le panneau de signalisation. Son rôle est de préciser et cadrer l’interdiction.

 

Où stationner son véhicule en ville ?


Les possibilités de stationnement en ville sont multiples que ce soit dans une rue à double sens de circulation, sur une voie à sens unique ou dans un parking prévu à cet effet. Le tout est de s’assurer que le marquage au sol l’autorise et qu’il n’y a aucun danger.

Attention néanmoins à ne pas se garer à contresens par rapport à la circulation car le Code de la route l’interdit en ville ! À juste titre d’ailleurs, car entre les véhicules qui arrivent de face et par l’arrière, entrer ou sortir d’une place de stationnement en étant à contresens, s’avère particulièrement dangereux.

Les autres situations à éviter selon le Code de la route :

  • Carton rouge lorsque vous stationnez votre voiture devant une entrée privée, en double file ou encore sur un emplacement réservé aux livreurs ou aux véhicules électriques. Évitez également de garer votre bolide près d’un virage ou d’une intersection, en haut d’une côte ou d’une barrière de passage à niveau. Tout arrêt ou stationnement susceptible de compromettre la bonne visibilité est considéré comme dangereux dans le Code de la route. Faites appel à votre bon sens lorsqu’il s’agit de déterminer l’endroit le plus adéquat en milieu urbain !
  • Carton orange si vous laissez votre voiture sur un trottoir, une voie de taxi, d’autobus ou encore sur une piste cyclable. N’oubliez pas que vous partagez la route avec d’autres usagers dont vous ne devez en aucun cas entraver la circulation ! De la même manière, le stationnement en amont d’un passage piéton ou sur un emplacement réservé aux personnes à handicap est estimé comme très gênant et donc passible d’amende.
  • Carton jaune pour ceux qui se garent à la hauteur d’une ligne continue (cela oblige les autres conducteurs à modifier leur trajectoire et donc à franchir la ligne). Les ponts, les tunnels ou encore les passages souterrains sont également à proscrire.
     

95 % !

C'est le pourcentage de temps, sur la durée de vie totale d'un véhicules, passé en stationnement. Au regard de ce chiffre, on comprend mieux l'émergence de nouvelles formes de mobilité, le succès de l'autopartage mais aussi, le casse-tête du stationnement dans les grandes agglos !

 

Quelles sont les règles de stationnement sur route ?

Pour garer son véhicule en toute sécurité sur route, le Code de la route recommande de stationner à droite pour ne pas avoir à franchir la chaussée à pied et de rester sur l’accotement pour ne pas obstruer la circulation des autres usagers de la route.

Les arrêts et stationnements interdits par le Code de la route car jugés dangereux ou gênants :

  • Carton rouge si vous garez votre véhicule près d’un croisement, d’un virage, à proximité immédiate d’un passage à niveau ou encore au sommet d’une côte. Pourquoi ? Parce que car votre voiture peut potentiellement causer un accident. Sachez que, dans le Code de la route, ce type de stationnement est considéré comme très gênant donc passible d’une contravention de 4e classe.
  • Carton orange lorsque votre voiture cache un panneau de signalisation routière, empiète sur une voie verte ou une bande cyclable.
  • Carton jaune si vous stationnez votre bolide sur un emplacement réservé à l’arrêt des bus, sur une bande d’arrêt d’urgence sans raison valable ou encore, dans un tunnel ou sur un pont.
Pour aller plus loin

Pour poursuivre votre apprentissage des règles du Code de la route, découvrez d’autres articles complémentaires (2 exemples ci-dessous) et munissez-vous de l’ouvrage indispensable à tout apprenti conducteur : le Code de la route B. Ce livre compact est disponible en auto-école ainsi qu’en librairie.

 

TOP