fond-degrader
Illu conseils série code

Feux de brouillard avant et arrière : quand les utiliser ?

Publié le 04/11/2022

Les conditions météo compliquent parfois la conduite. Quand la visibilité est restreinte (brume épaisse, averse de neige...), certaines précautions permettent de continuer à circuler sans danger. Pour conserver un minimum de repères, vous pouvez allumer vos feux de brouillard. Ces phares spécifiques permettent de mieux voir et d'être mieux vu. Par contre, ils peuvent aussi éblouir les autres usagers, alors pas question de les allumer n’importe quand ! On fait le point : Lumière !


​​
Les feux de brouillard, qu’est-ce que c’est ?
 

Les feux de brouillard sont des dispositifs d'éclairage puissants adaptés aux mauvaises conditions de visibilité. On les utilise seulement lors d’événements climatiques particuliers tels que le brouillard et les chutes de neige.  

Un véhicule peut être équipé de 2 types de feux de brouillard :

  1. Les feux de brouillard avant sont de puissants phares blancs ou jaunes dirigés vers la chaussée. Ils éclairent le milieu et les côtés de la route, sur une courte distance.
  2. Les feux de brouillard arrière sont de couleur rouge et visibles de très loin. Ils servent essentiellement à signaler la présence de votre véhicule aux autres usagers.  

JE FAIS UN TEST GRATUIT    JE M’INSCRIS AU CODE EN LIGNE

Ces deux types de feux sont indépendants. Ils peuvent être allumés ensemble ou séparément selon les besoins. Sur le tableau de bord, vous pouvez vérifier s’ils sont activés ou non grâce à deux voyants lumineux :

  • Le voyant vert (traits inclinés) est celui des feux de brouillard avant
  • Le voyant orange (traits horizontaux) est celui des feux de brouillard arrière.

 

 

Quand allumer les feux de brouillard ?

 

Parfois, la visibilité est si réduite que les feux de croisement ne suffisent pas à éclairer la route. Impossible de distinguer les autres véhicules, la signalisation, les obstacles éventuels ou la route elle-même ! Ne rien voir au-delà de 150 mètres, c'est toujours déstabilisant, même pour un conducteur expérimenté. Tous les automobilistes éprouvent donc les mêmes difficultés pour se repérer. C’est le bon moment pour allumer vos feux de brouillard, mais toujours dans le respect du Code de la route.

Feux de brouillard avant : si votre voiture en est équipée, ces feux peuvent remplacer ou compléter l’utilisation des feux de croisement en cas de brouillard, de neige ou de pluie intense.

Feux de brouillard arrière : ils sont indiqués uniquement en cas de brouillard ou de chute de neige (mais jamais sous la pluie en raison de leur trop grande intensité)

feux-en-cas-brouillard
Usage des feux en cas de brouillard prévu par le Code de la route


Dès que vous retrouvez des conditions de visibilité normales, vous devez éteindre vos feux de brouillard avant et/ou arrière pour ne pas gêner les autres usagers.

 


Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les feux de brouillard


Peut-on laisser les antibrouillards allumés en permanence ?

Non, et il y a une bonne raison à cela : leur luminosité aveuglante ! On adore les feux de brouillard quand ils nous aident à y voir plus clair, mais on les déteste lorsque le conducteur qui précède oublie de les éteindre. Vous l'avez compris, savoir quels feux utilisés dans chaque contexte est essentiel.


Peut-on utiliser les feux de route en cas de brouillard ?

Non, c’est interdit. Les feux de route peuvent gêner les autres conducteurs, notamment parce qu’ils éclairent en hauteur. En cas de brouillard, feux de croisement et antibrouillards, et c’est tout !

Feux de route et feux antibrouillard

Les feux de brouillard sont-ils un équipement obligatoire ?

Oui pour les feux de brouillard arrière, non pour les feux de brouillard avant. Au moins un phare antibrouillard doit être installé à l’arrière et du côté gauche du véhicule. La présence de feux de brouillard avant est facultative. D’ailleurs, certains véhicules n’en sont pas équipés.
 

Que risque-t-on si on utilise mal les feux de brouillard ?

Quand la visibilité est considérablement réduite, l’allumage des feux de brouillard est fortement conseillé, mais pas obligatoire. S’il pleut beaucoup, vous pouvez actionner les antibrouillards avant du véhicule, mais pas les feux de brouillard arrière. Ils sont réservés au brouillard et aux chutes de neige.

En cas d’utilisation abusive, vous risquez une amende de 135€.

 

 

Conduire par temps de brouillard : les conseils utiles


Pour rappel, il est obligatoire d’allumer les feux de croisement lorsque la visibilité est inférieure à 200 mètres, de jour comme de nuit. Lorsque vous entrez dans une nappe de brouillard, le premier réflexe consiste à les allumer et à réduire votre vitesse. En cas de mauvaise météo, conduisez toujours avec prudence et tout en souplesse !


Visibilité réduite

En cas de mauvaises conditions météo (visibilité comprise entre 50 et 150 mètres), vous pouvez allumer vos feux de brouillard et continuer à rouler prudemment. Veillez à adapter votre allure et à allonger les distances de sécurité.
 

Visibilité inférieure à 50 mètres

Retenez bien le nombre 50, très utile quand il fait mauvais temps. Lorsque la visibilité est inférieure à 50 mètres, la vitesse est limitée à 50 km/h et il est conseillé de respecter une distance de sécurité d’au moins 50 mètres.

Restez patient et ne tentez pas de dépasser : mieux vaut attendre des conditions plus favorables pour ne pas risquer de percuter un autre véhicule.

 

 

 

Pour aller plus loin

Maintenant que vous maîtrisez parfaitement l'usage des feux de brouillard et si vous avanciez sur d'autres notions du Code de la route comme les feux clignotants ou les radars par exemple ? C'est ce qu'on vous préconise ci-après ! En parcourant ces textes, vous complèterez vos connaissances. De quoi passer le code détendu. Un dernier détail que vous allez adorer : le code, c’est réussi ou remboursé avec la Garantie Réussite offerte par le réseau Club Rousseau !

 

TOP