fond-degrader
Illu conseils série code

​​Feu orange clignotant : comment appréhender l’intersection ?​​

Publié le 27/10/2022

Un feu orange clignotant alerte toujours d’un danger ou d’un risque potentiel. Cet élément de signalisation appelle le conducteur à renforcer sa vigilance : aux abords d’une intersection, il est essentiel de ralentir son allure pour être en mesure de réagir rapidement. Au-delà de ces précautions basiques, tous les feux orange clignotants n’ont pas la même signification. Dans quelles circonstances peut-on se retrouver face à ce type de feu de signalisation et quel comportement adopter dans chaque situation ? Codes Rousseau vous éclaire !


Feu orange clignotant au milieu : feux tricolores en panne

Un feu tricolore en panne ou dysfonctionnel n’est pas systématiquement éteint : cette panne peut également être signalée par un feu orange clignotant (signal du milieu). Dans ce cas, il faut avant tout vérifier la présence d’un panneau complémentaire positionné sous les feux, et le respecter le cas échéant.

En l’absence de panneau, vous pouvez continuer à circuler avec prudence et courtoisie, en restant attentif aux mouvements des usagers et en respectant la règle de priorité à droite.

À noter : en raison d’un trafic beaucoup moins dense durant la nuit, certaines municipalités font le choix de remplacer l’allumage séquentiel des feux tricolores par un feu orange clignotant une fois la nuit tombée. Pour circuler aux intersections concernées, la priorité à droite devient une fois encore la règle à appliquer, en faisant preuve de vigilance.

JE FAIS UN TEST GRATUIT    JE M’INSCRIS AU CODE EN LIGNE

 

Feu orange clignotant en bas, à la place du feu vert

 

Le feu situé en bas d’un feu tricolore est généralement vert et fixe, mais il arrive parfois qu’il soit jaune ou orange et qu’il clignote. Ce feu orange clignotant remplace alors le feu vert pour avertir le conducteur d’un danger particulier à une intersection.

Dans ce cas, le conducteur doit ralentir son véhicule puis freiner en utilisant la pédale de frein, en souplesse et en contrôlant son rétroviseur intérieur. Il est ensuite possible de poursuivre son chemin avec prudence, en respectant la règle de priorité à droite.

Ce type de feu séquentiel fonctionne comme un feu tricolore classique : dès que le feu orange fixe (au milieu) succède au feu clignotant du bas, vous devez vous arrêter, sauf si un véhicule vous suit de trop près et rend votre arrêt dangereux. Le feu passe ensuite au rouge, interdisant la circulation sur votre voie durant un temps donné.

 

Rappel : le feu orange fixe

Après avoir évoqué les différents feux orange clignotants, il est important de rappeler une règle essentielle concernant le feu orange fixe, souvent source d’hésitation ou de perplexité pour les apprentis conducteurs. Seul un feu vert correspond à une autorisation de poursuivre son trajet.

Dès qu’un feu tricolore passe au orange fixe, il est interdit de franchir la ligne d’effet du signal. S’il n’y a pas de ligne matérialisée au sol, il faut s’arrêter au niveau du feu tricolore.

S’il peut être tentant de franchir cette ligne malgré un feu orange, ce franchissement est interdit par le Code de la route, sauf s’il est impossible au conducteur de s’arrêter à temps, c’est-à-dire d’éviter une collision par l’arrière avec le véhicule qui circule directement derrière lui.

En revanche, le simple fait de « rouler trop vite » n’est jamais une excuse recevable en cas de verbalisation et peut même devenir une circonstance aggravante en cas de dépassement de limite de vitesse !

Enfin, que le feu tricolore soit vert ou orange, fixe ou clignotant, vous ne devez pas vous engager au-delà de la ligne d’effet sur une intersection déjà encombrée, au risque d’aggraver la situation. De plus, vous pouvez être verbalisé pour cette infraction qui correspond à une amende de 90 euros...

Dans tous les cas, la présence d'un agent de la circulation assermenté (Police Nationale ou Municipale, Gendarmerie...) pour réguler le trafic à une intersection prime sur tous les éléments de signalisation en place : panneaux de priorité, feux tricolores, etc. Il faut alors vous fier à ses indications et connaître la signification des gestes réglementaires qu'il utilise pour agir de manière adaptée.

 

trafic-regule-par-agent-circulation
Exemples de consignes donnés par un agent de la circulation


Autres cas de feu orange clignotant

Certains feux tricolores sont dotés d’un signal supplémentaire, matérialisé par une flèche orange clignotante. Située juste sous le feu tricolore, cette flèche s’allume lorsque le feu est rouge et autorise à franchir la ligne d'effet, sous réserve de suivre la direction qu'elle indique. Il est alors possible d'avancer avec prudence, après avoir procédé aux contrôles visuels adéquats et en veillant à céder le passage aux usagers circulant sur la chaussée abordée (piétons et véhicules).

Sur la route, tous les feux orange clignotants ne sont pas systématiquement associés à des feux tricolores. Il arrive parfois de croiser un feu orange clignotant isolé. Son rôle est toujours de vous alerter d’un événement important à venir sur votre trajet. Cette « présignalisation » bien visible vous permet alors d’anticiper et de ralentir pour appréhender au mieux certains événements imminents : feu tricolore situé après un virage, obstacle...

 

 

Pour aller plus loin

Vous êtes motivé pour passer le code !? Super nouvelle ! Vérifiez que vous êtes prêt à décrocher l'examen en effectuant quelques séries de questions et en parcourant les conseils pratiques ci-dessous. Une autre info que vous allez aimer : le code, c’est réussi ou remboursé en optant pour une école de conduite du Club Rousseau ! Ce dispositif, c'est la Garantie Réussite. Vous voilà complètement rassuré, n'est-ce pas ;) !?

 

TOP