fond-degrader
Illu conseils série code

Que faire en cas d'accident de voiture ?

Publié le 28/11/2022

Malgré votre prudence et le respect des règles du Code de la route, un accident de la route peut survenir à n’importe quel moment. En fonction de sa gravité et des circonstances, les réflexes à avoir ne sont pas les mêmes. Quoi qu’il en soit, il est important de veiller à la sécurité des personnes impliquées. Nous faisons le point avec vous sur les réactions à adopter lorsqu’on est impliqué ou témoin d’un accident de la route.


Les bons réflexes lorsqu’on est impliqué dans un accident 


Les précautions de sécurité :

Les petits accidents de la route sans gravité sont malheureusement courants et vite arrivés. La Sécurité Routière préconise trois réflexes à garder en tête lorsqu’on est confronté à un accident de la route : protéger, alerter et secourir. Cela signifie que si votre véhicule est accidenté, il faut penser à allumer vos feux de détresse et à vous garer sur le bas-côté de la route. Sur l’autoroute, la bande d’arrêt d’urgence est faite pour ça. D’ailleurs, n’oubliez pas d’enfiler un gilet de sécurité.

equipements-obligatoires-gilet-triangle

 

Mettre vos passagers à l’abri :

Pensez à vous mettre, vous et vos passagers, à l’abri : demandez-leur de sortir du véhicule et si possible, de se placer derrière la glissière de sécurité qui borde l’axe routier que vous empruntez (sur autoroute, ce réflexe peut sauver des vies !). Veillez ensuite à prévenir les secours pour que l’on vous vienne en aide, même si vous ne constatez pas de blessures physiques sur vous-même ou vos passagers. 

En veillant à votre sécurité, placez un triangle de signalisation environ 30 mètres minimum avant le lieu de l’accident pour prévenir les autres usagers de la route qu’un danger se trouve sur leur parcours. Attention à ne pas vous mettre en danger, comme par exemple sur l’autoroute où cette démarche est à proscrire. 

Parfois, les accidents sont à l’origine d’un départ de feu. Si votre véhicule est équipé d’un extincteur, utilisez-le avec prudence. Un feu de voiture peut générer des explosions. S’il n’est pas accessible ou que le feu est déjà trop important, éloignez-vous rapidement du véhicule. Les voitures ne possèdent pas cet équipement par défaut. Il est possible d’en acheter dans la plupart des garages automobiles.
 

JE FAIS UN TEST GRATUIT    JE M’INSCRIS AU CODE EN LIGNE

 

 

Comment réagir lorsqu’on est témoin d’un accident ?


Premiers réflexes : alerter et secourir

Lorsque vous êtes témoin d’un accident de la route qui vient de se produire devant vous, les mêmes réflexes de sécurité et d’alerte sont à adopter. La première chose à faire est de protéger les lieux. La seconde est bien entendu d’alerter les secours afin que quelqu’un puisse vous venir en aide rapidement. 

Surtout, ne cherchez pas à déplacer les blessés si vous constatez que des personnes se trouvent à proximité ou à l’intérieur du véhicule accidenté. La seule exception à cette règle prend effet si vous apercevez un danger imminent, comme un départ de feu. Dans ce cas-là, déplacez la personne blessée seulement si vous ne vous mettez pas vous-même en péril. 
 


Comment faire un bilan des victimes en cas d'accident de voiture ?

Si vous êtes détenteur du brevet de secourisme, placez les personnes inconscientes en position latérale de sécurité (PLS), ou comprimez les plaies si vous constatez des blessures ouvertes qui saignent abondamment. 

Parfois, les victimes d’accidents de la route restent conscientes. Si c’est le cas, n’hésitez pas à leur parler et à les rassurer. Veillez à les couvrir avec un vêtement ou une couverture de survie si vous en possédez une.

 

Demander de l’aide si la situation le justifie

Suivant la situation, les passants ou les occupants des autres voitures qui se sont arrêtées doivent s’éloigner ou bien vous porter assistance, notamment si les blessés doivent être déplacés, placés en PLS ou leurs plaies comprimées. 

Lorsque l’accident dont vous êtes témoin implique un ou plusieurs motards, n’enlevez en aucun cas leur casque sous peine d’aggraver des blessures importantes. 

Enfin, les personnes blessées lors d’un accident de la route ne peuvent ni manger ni boire. En effet, il est impossible de connaître l’étendue des blessures dont ils souffrent et les nourrir ou leur donner à boire pourrait faire plus de mal que de bien. En cas de départ de feu ou si vous constatez que certains des blessés sont brûlés, ne cherchez pas à enlever leurs vêtements. Cela pourrait aggraver leurs blessures. 

Il est important de ne s’arrêter que lorsque vous êtes témoin direct d’un accident ou si la personne qui porte secours aux accidentés vous demande de l’aide. Si un trop grand nombre de véhicules est à l’arrêt aux abords du lieu de l’accident, le risque de suraccident s’accroît car la vigilance des conducteurs n’est plus portée sur la route. De même, cela pourrait empêcher les secours de se rendre rapidement auprès des blessés.

 

 

L’importance du constat amiable en cas d’accident de la route

constat-amiable
Constat amiable type à utiliser en cas d'accident de voiture

Les accidents de la route ne sont heureusement pas tous graves. Certains impliquent seulement des dommages sur les véhicules impliqués et ne créent pas de blessés. Peu importe les circonstances de l’accident de la route dont vous êtes auteur ou victime, et sa gravité, vous devrez établir un constat amiable, qui existe en format papier ou en version électronique, appelée e-constat. Ce document mentionne le déroulement des évènements ayant conduit à un accident, et sert à déterminer la responsabilité de chacune des personnes impliquées. Qui dit responsabilité dit aussi indemnités ! Il est donc d’importance capitale de penser à remplir un constat amiable en bonne et due forme.

 

 

Pour aller plus loin

Vous avez prévu de passer le permis de conduire bientôt !? Pour sûr on va vous aider à l'avoir du premier coup ! Et si on commençait par réviser certains aspects essentiels du Code de la route ? En lisant les sujets proposés ci-après et en testant régulièrement vos connaissances, vous maximiserez vos chances de réussite à l'examen. Dans quelques temps, vous pourrez exhiber fièrement le titre de conduite. En tous les cas, c'est qu'on vous souhaite !

TOP